gallery/logo 4 (final sans fond et sans nom manuscrit)

MANOS ABIERTAS Belgique ASBL

BREF HISTORIQUE

Manos Abiertas Belgique ASBL est née de l’envie de constituer ici en Belgique une ASBL pour soutenir des micro-projets dans les villages de Peñas [lien en allemand] et Santiago de Huata, sur le haut-plateau andin ("Altiplano") en Bolivie, à 4000 mètres d’altitude. Notre objet social est de sensibiliser la population belge aux conditions de vie difficiles  de ces communautés locales et de récolter des fonds par l’organisation d’événements afin de soutenir financièrement l’école de tourisme solidaire et l’artisanat.
Comment ces projets sont-ils nés ?
Davide Vitale est arrivé à l’âge de deux mois, avec ses parents italiens, à Louvain la Neuve où il a grandi.

En 2009, à la fin de ses études secondaires, animé d’un désir d’humanité et passionné d’escalade et de montagne, Davide est parti en Bolivie pour la première fois pour vivre une expérience de volontariat à l’étranger. Il alternera ensuite des séjours de 6 mois en Belgique et 6 mois en Bolivie jusqu’en 2012, année où il décide de s’installer à Peñas.
Dans ces villages ruraux, il est de suite confronté à la pauvreté et aux conditions de vie précaires: climat rude qui ne favorise pas l’agriculture, enseignement rudimentaire et peu fréquenté, peu d’offre de formation au niveau local, marché du travail peu accessible, exode rural vers les villes avec risque de délinquance.
C’est ainsi qu’en collaboration avec deux pères missionnaires, Padre Antonio et Padre Leo de la Fundacion Manos Abiertas Virgen de la Natividad, Davide décide de contribuer au développement de ces 2 villages proches, en mettant sur pied des projets pour aider les familles à être autonomes et à transmettre leur patrimoine culturel et environnemental. Davide donne dès le début des cours d’anglais et soutient l’activité d’artisanat des femmes au niveau local, destinée à améliorer la qualité de vie des femmes et de leur famille.
Petit à petit, l’idée émerge de créer une école de tourisme solidaire et durable qui combinerait la formation des jeunes sur place et la possibilité de leur donner un emploi par l’accueil de quelques touristes porteurs d’un idéal humanitaire et/ou passionnés de montagne.
Grâce au soutien de nombreux donateurs et sur base des plans réalisés bénévolement sur place par trois jeunes architectes  belges, les hommes du village ont commencé à construire l’école par étapes. Des électriciens, maçons, plombiers bénévoles, de toutes nationalités, les ont rejoints ponctuellement.
Davide, Padre Antonio et Padre Leo ont fait toutes les démarches pour la reconnaissance de la formation par l’Universidad Católica Boliviana « San Pablo » de La Paz. L’école a été officiellement inaugurée en avril 2017 et offrira un diplôme officiel aux jeunes en fin de parcours. Toutefois, elle ne reçoit ni aide, ni subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons, récoltés en Belgique par Manos Abiertas Belgique ASBL, constituée fin mars 2018.